Posted on: 9 novembre 2021 Posted by: Louise Pombet Comments: 0
Emprunt crédit

La demande d’un prêt constitue parfois une démarche longue et complexe. En effet, vous devez fournir différentes pièces justificatives afin de prouver votre solvabilité aux créanciers : pièces d’identité, avis d’imposition et surtout justificatifs de salaire. Vous avez besoin d’emprunter de l’argent, mais vous ne pouvez pas justifier vos revenus ? Voici les différentes solutions que nous proposons.

Le microcrédit

Demandeur d’emploi ou travailleur avec une situation professionnelle fragile (CDD, intérim, travailleur indépendant) ? Dans ces cas, il est assez difficile de décrocher un crédit auprès d’une banque. Ces dernières sont tenues de vérifier votre solvabilité et c’est la raison pour laquelle elles exigent toujours un justificatif de salaire.

Heureusement, il existe des organismes vers qui vous pouvez vous tourner pour un microcrédit. Ce crédit d’un faible montant est destiné aux personnes qui sont exclues du système bancaire classique. Vous pouvez en faire la demande à condition que l’argent emprunté soit affecté à un projet qui vise votre insertion sociale ou professionnelle. La somme peut être allouée à la réparation de la voiture que vous utilisez pour vos déplacements professionnels, ou au financement d’une formation professionnelle.

Avec un microcrédit personnel, vous obtenez entre 300 et 5.000 euros et le remboursement se fait sur une durée allant jusqu’à 5 ans. Pour en faire la demande, vous devez vous adresser à une association qui se chargera de vous représenter auprès des banques et qui vous accompagnera tout au long de la démarche.

Le crédit renouvelable

En dehors du microcrédit, il existe de nombreuses solutions pour emprunter sans justificatif de salaire. Pour cela, adressez-vous à votre banque habituelle pour demander un crédit renouvelable. Certaines grandes enseignes proposent également cette option. La réserve d’argent sera versée sur votre compte et vous pourrez l’utiliser pour vos diverses dépenses via une carte de crédit.

Le montant de votre crédit renouvelable dépend de votre capacité financière. Mais sans justificatif de revenu, vous n’obtiendrez pas plus de 3.000 euros. Vous devrez alors rembourser l’argent que vous avez utilisé et votre réserve se reconstituera au fur et à mesure de vos versements.

Si cette solution semble pratique, elle peut coûter très cher. En effet, les taux d’intérêt pratiqués dans le cadre d’un crédit renouvelable sont les plus élevés du marché. Avant de vous lancer dans la demande d’un tel crédit, nous vous conseillons donc de bien réfléchir afin de ne pas tomber dans le surendettement.

Le mini-prêt urgent

Pour vos besoins d’argent, vous pouvez choisir le mini-prêt urgent. Avec ce type de prêt, vous n’aurez pas à fournir de justificatif de salaire et la démarche sera plus simple et plus rapide. En effet, en seulement 24 heures, vous obtiendrez la somme dont vous avez besoin. Notez cependant que le mini-prêt urgent ne permet pas de bénéficier d’une somme importante, car le prêt est limité à 200 euros.

Le prêt entre particuliers

Si vous avez un besoin urgent d’argent et que vous ne pouvez pas fournir de justificatif de revenu, sachez qu’il existe de nombreuses solutions sans crédit dont le prêt entre particuliers.

La première option consiste à emprunter auprès d’un membre de votre famille. Étant donné que le prêteur vous connaît déjà, il pourra plus facilement vous donner de l’argent. Toutefois, malgré la relation de confiance qui existe entre vous, nous vous conseillons de toujours rédiger une attestation de prêt, surtout si le montant dépasse 5.000 euros. Une déclaration de prêt au FISC est également nécessaire.

La seconde option consiste à se rendre sur les plateformes de prêt entre particuliers pour faire une demande. Sur ces sites, des particuliers accordent des crédits à d’autres particuliers afin de faire fructifier leur argent. Cette solution est assez pratique et elle fonctionne comme les prêts bancaires. Tout ce que vous avez à faire c’est de rembourser l’argent en respectant le taux d’intérêt défini dans votre contrat.

Cependant, vous devez être vigilant, car les arnaques sont fréquentes sur ces plateformes. En effet, il y a de fortes chances que vous tombiez sur des personnes malveillantes qui veulent uniquement vous soutirer de l’argent.

Le prêt social

Vous avez tenté votre chance auprès de toutes les banques, sans aucun succès ? Pensez aux prêts sociaux qui sont accordés par de nombreux organismes tels que la Caisse

d’Allocations Familiales (CAF) et le Centre Communal d’action sociale (CCAS).

La CAF peut par exemple vous offrir un prêt d’honneur qui est un prêt à taux zéro. Vous pourrez bénéficier d’une somme allant jusqu’à 3.500 euros. Pour obtenir ce prêt, vous devez simplement justifier l’utilisation de la somme.

En ce qui concerne le prêt de la CCAS, vous obtiendrez un prêt allant jusqu’à 3.000 euros que vous devrez rembourser sur 36 mois. Puisqu’il s’agit d’un prêt adressé aux personnes en situation de précarité, les taux d’intérêt sont très intéressants, puisqu’ils varient de 0% à 3,5%.