Publié le: 6 mai 2014 Publié par : david Commentaires: 0
Le financement des investissements : les prêts fixes et variables

Seconde partie de notre fiche sur le financement des investissements. Lire la première partie.

Les prêts classiques à taux fixe

Un dirigeant souhaitant agrandir ou moderniser son entreprise peut financer son projet (matériel, véhicule, immobilier, travaux, etc.) à l’aide d’un prêt classique à taux fixe. Cette solution possède bien des avantages, ce n’est pas un hasard si elle est aujourd’hui très répandue. Elle permet en effet de connaître à l’avance le taux et la durée du crédit. La conjoncture à venir et l’éventuelle variation des taux n’influenceront en rien les remboursements. Cette maîtrise des taux d’intérêt permet au dirigeant de toujours savoir exactement où il en est. Le professionnel a de plus la possibilité d’établir à l’avance son plan de financement. En d’autres termes, il peut définir avec son conseiller la périodicité du remboursement et les modalités de blocage en fonction de ses besoins et des possibilités de l’entreprise.

Les prêts classiques à taux variable

Toute entreprise doit à un certain moment avoir recours à un financement externe pour acquérir les investissements dont elle a besoin pour se moderniser ou croître. Plusieurs choix s’offrent alors à elle pour le type de crédit. Le prêt classique à taux variable est l’un d’entre eux. En optant pour ce type de financement, un professionnel ne connaît pas à l’avance le taux du crédit. Le taux variable est risqué mais peut aussi être très avantageux. En clair, l’entreprise prend le risque de devoir supporter des taux plus élevés durant une période donnée mais peut en contrepartie bénéficier de la conjoncture pour profiter de taux plus bas. Le prêt à taux variable peut donc permettre de réaliser d’importantes économies par rapport à un prêt à taux fixe si la conjoncture s’y prête.

Prêts à taux variable avec garantie de plafond

Un dirigeant d’entreprise faisant appel à un partenaire bancaire pour financer ses investissements n’a pas seulement le choix entre un prêt classique à taux fixe ou variable. Une solution de financement hybride trouve progressivement son public grâce à ses nombreux avantages : le prêt à taux variable avec garantie de plafond. Ce crédit possède un taux variable dit « capé » à la hausse. En d’autres termes, une augmentation soudaine des taux n’impactera pas le remboursement du crédit au-delà d’un certain seuil. A contrario, le dirigeant d’entreprise pourra profiter d’une éventuelle baisse des taux pour réduire le montant de son prêt. Il connaît au départ le montant maximum qu’il paiera dans le pire des cas, évitant les mauvaises surprises pouvant intervenir dans le cas d’un prêt classique à taux variable.

Il est essentiel d’être bien conseillé pour faire de bons arbitrages dans le choix du type de prêt pour financer les investissements. Des nombreuses solutions existent. Se rapprocher d’experts permet d’établir un dialogue constructif et en toute confiance, condition indispensable pour développer sereinement son activité. Les cabinets comptables sont souvent les partenaires les mieux placés car non impliqués dans le montage des dossiers de prêts et connaissant parfaitement les besoins en financement tout comme en trésorerie d’une entreprise, sur le cout, moyen et long terme.