Posted on: 9 mars 2022 Posted by: Alain Comments: 0

Parce qu’il est primordial de préparer sa retraite, il faut aussi trouver le bon moyen d’y arriver. Mis sur le marché le 1er octobre 2019, le Plan Épargne Retraite est un produit d’épargne retraite unique qui vient en substitution au contrat Madelin, au PERCO, au PERP ainsi qu’au contrat « Article 8 ». C’est un nouveau produit révolutionnaire qui dispose de plusieurs avantages. Il est assez profitable pour les employés d’une entreprise. Faisant son petit bout de chemin, ce plan est majoritairement adopté par une grande partie de la population française. Cependant, certaines personnes aimeraient, comme la plupart, souscrire à ce type de service, mais ne sont pas assez renseignées sur la procédure à suivre. Découvrez dans cet article comment ouvrir un plan d’épargne retraite.  

Qu’est-ce qu’un PER et pourquoi l’ouvrir ?

Avant d’aborder la question relative à l’ouverture d’un plan d’épargne retraite, il est important de rappeler ici ce dont il s’agit.  

Un PER, qu’est-ce que c’est ?

Le Plan d’Épargne Retraite (PER) est un produit d’épargne dont le but est de se constituer un complément de revenus à la retraite. Il prend la forme d’une rente viagère ou de capital et bénéficie d’avantages sur le plan fiscal. 

C’est un portefeuille unique d’épargne qui prend en compte trois produits, à savoir le PER individuel (PERIN), le PER d’entreprise collectif (PERECO) et le PER d’entreprise obligatoire (PERO). 

Pourquoi un PER ?

Si le plan épargne retraite attire tant de personnes, c’est bien à cause des nombreux avantages qu’il garantit. Ainsi, le premier point positif du PER est son unicité. Il vous suit tout le long de votre carrière jusqu’à votre retraite, peu importe si vous changez d’employeur ou d’activité. Un autre avantage du PER est sa souplesse. Vous pouvez par conséquent l’alimenter à votre bon vouloir et à votre propre rythme. Par ailleurs, quand vous souscrivez à un PER, vous êtes libre de déduire vos versements de vos revenus imposables. Cela est encore plus bénéfique dans la mesure où vous êtes fortement imposé.

Il convient d’ajouter à cette liste d’avantages qu’un PER dispose forcément des garanties de prévoyances et que les rendements sont comparables à ceux de l’assurance-vie. De même, nul besoin de vous tuer à la tâche. La gestion de votre plan d’épargne peut être profilée. C’est d’ailleurs pour cela qu’il importe de faire recours à un courtier spécialiste du PER individuel pour définir les modalités et conditionnements de votre plan de retraite.  

Où peut-on ouvrir un PER ?

Il existe plusieurs acteurs auprès desquels vous pouvez ouvrir un plan d’épargne retraite. Il peut alors s’agir :

  • d’un assureur ;
  • d’un établissement de prévoyance ;
  • d’un gestionnaire d’actifs ;
  • d’un établissement bancaire ;
  • d’une mutuelle ;
  • ou d’un conseiller patrimonial.

Toutefois, il est indispensable de comparer les différentes offres présentes sur le marché afin de recourir à un organisme proposant de meilleures prestations.  

Qui peut ouvrir un PER ?

L’ouverture d’un PER est accessible à toute personne, peu importe qu’il soit salarié, indépendant, dirigeant ou sans activité professionnelle. Cependant, il faut remarquer qu’un PER est particulièrement en parfaite adéquation avec les contribuables qui sont soumis à un fort taux d’imposition. 

À quel âge est-il possible d’ouvrir un PER ?

Sachez qu’aucune loi ne statue sur l’âge légal à avoir avant d’ouvrir un PER. Par conséquent, les enfants peuvent disposer d’un plan d’épargne retraite. Le constat quand même est que plusieurs organismes ne proposent pas l’ouverture d’un PER aux mineurs.

Généralement, toute personne, quel que soit son statut professionnel et se trouvant entre 18 et 68 ans, peut déjà disposer d’un plan d’épargne retraite. En effet, il est préférable de souscrire ce service de retraite entre 15 et 25 ans de la retraite. C’est le moment idéal pour placer sereinement son épargne et bénéficier de rendements importants sur le long terme. 

Il faut comprendre qu’il est bénéfique et judicieux de prioriser certaines périodes de sa vie à d’autres pour ouvrir un plan d’épargne retraite. À titre illustratif, ouvrir un compte épargne pendant que vous êtes étudiant et que vous n’êtes pas financièrement stable a très peu d’intérêt. Il en est de même pour des personnes déjà à la retraite et qui souhaitent avoir un PER.