En France, certains sites touristiques sont montagneux et offrent des décors magiques. Ils attirent de nombreux touristes venant des 4 coins du monde. L’économie du tourisme de montagne est ainsi au beau fixe. On note que 55 % des investissements touristiques et 15 % du chiffre d’affaires national dans l’univers du tourisme sont réalisés en montagne. Cela se comprend, car une diversité de produits touristiques y est proposée. Pendant la saison d’hiver, les sports pratiqués dans la neige sont répandus dans les environnements montagneux. Les touristes trouvent aussi des occupations divertissantes pendant l’été et aussi au printemps et en automne. Les territoires de montagne sont pris d’assaut tout au long de l’année et cela engendre des retombées économiques satisfaisantes.

Une diversité d’offres dans les stations de ski

Bon nombre de touristes se rendent en montagne dans le but de faire du ski. Ils attendent donc l’hiver et foncent dans les stations de ski qui ont eu le nez creux en diversifiant leurs offres. Les amateurs de ski alpin pourront s’y adonner librement et longuement, tout comme les mordus de ski de fond, de promenade en chiens de traineaux, de balade en raquettes et de bien d’autres divertissements qui ont lieu dans la neige.

Notez que dans les stations de ski, se sont aussi développées les offres hors ski. Celles-ci sont principalement concentrées sur des soins de bien-être, de spa, de shopping et de gastronomie. Cela permet ainsi de satisfaire tous les besoins des visiteurs qui sont de plus en plus nombreux, tout en sachant que certains sont non-skieurs.

 

Activités en montagne : le recours à un cabinet d’expertise comptable pour connaitre du succès

recours-saisonniers-montagne

Note : Les dates de début et de fin de saison ont été déterminées pour chaque des secteurs d’activité et des zones géographiques étudiées (massifs). Pour la plupart des secteurs, la saison d’hiver recouvre tout ou partie des mois de novembre à avril et la saison d’été tout ou partie des mois d’avril à octobre.
Sources : Insee, DADS 2012 et 2013

L’économie de la montagne se porte bien en partie à cause des entreprises qui y sont implantées. Elles innovent et diversifient leurs offres pour satisfaire les touristes. Si vous pensez avoir des idées ingénieuses pour proposer des activités originales en montagne, ce serait bien de créer une entreprise dans ce sens.

Il existe des cabinets d’expertise comptable spécialisés dans les métiers de la montagne du plein air, et de l’Intersaisons. C’est le cas du Groupe SR Conseil qui accompagne depuis des décennies les professionnels des métiers du plein air sur les aspects juridiques, administratifs et fiscaux de leurs activités.

 

Les chiffres liés à l’économie de montagne en France

richesse-economie-montagne

isere-deux-savoies-emploi

emploi-touristique-massif-central

Il est bon de savoir que les zones de montagne représentent 23 % du territoire français. L’espace skiable de France représente 30 % du domaine skiable d’Europe. Le pays compte 250 stations de ski réparties sur 6 massifs. Par hiver, en stations, on enregistre plus de 10 millions de visiteurs et la clientèle étrangère représente 29 %. Le tourisme de montagne a généré 120 000 emplois directs et indirects et les dépenses effectuées en stations sont estimées à 9 milliards d’euros.

En France, une filière d’excellence a été créée pour l’aménagement de la montagne. Celle-ci a favorisé la création de plus de 400 entreprises et plus de 5 000 emplois. 69 % de ces entreprises ont des projets à l’international et 83 % des projets de développement de nouveaux produits ou services.

salaire-annuel-net-moyen-par-profession