Pour être en règle vis-à-vis de l’administration locale lorsqu’on monte son entreprise en Belgique, il vaut toujours mieux s’entourer d’expertise reconnue comme un comptable-fiscaliste à Saint-Gilles.

 

Les raisons de faire appel aux services d’un comptable-fiscaliste

Concrètement, un comptable-fiscaliste est un expert dans le domaine de la comptabilité et fiscalité d’entreprise. Il est donc le conseiller par excellence des indépendants, professions libérales ou entreprises de n’importe quelle taille souhaitant optimiser leurs finances.  Comme la Belgique dispose de sa propre législation concernant la fiscalité de ses entreprises, recourir aux conseils avisés d’un professionnel en la matière ne serait pas de trop si on projette y exercer son activité. En effet, pour travailler comme tel, le professionnel dispose d’une agréation délivrée par l’Institut Professionnel des Comptables et Fiscalistes agréées. Il a également réussi à l’examen pratique d’aptitude organisé par ce même institut et respecté les règles déontologiques de la profession.

Les missions d’un comptable-fiscaliste

Pour ceux qui souhaitent donc implanter leurs entreprises en Belgique, le rôle d’un comptable-fiscaliste Saint-Gilles est de les assister dans la création de leurs activités. Il les conseille ainsi sur le choix de la forme juridique correspondant à celles-ci, sur l’élaboration de leurs plans financiers, l’éventuel octroi de subventions et autres. Il fait de même pour les démarches et les formalités à effectuer auprès de l’Administration locale concernant la TVA, la banque, etc. Le comptable-fiscaliste informe aussi les entreprises sur la législation des sociétés et leur application, surtout à propos d’une éventuelle transformation ou cession d’entreprise. De même qu’il leur apprend sur le droit social en vigueur dans le pays, dont les relations entre employeurs et salariés et les obligations à respecter.

Mais les principales tâches d’un comptable-fiscaliste est de s’occuper de la comptabilité de l’entreprise ou du particulier pour qui il travaille : les écritures comptables, les comptes annuels, les résultats comptable, etc. Il l’assiste aussi dans l’application de la législation fiscale régissant son activité ainsi que des obligations y relatives comme les déclarations fiscales, la TVA, les droits d’enregistrement, de douane et autres.

La législation régissant la relation d’un comptable-fiscaliste avec son client

Quand un particulier ou une entreprise fait donc appel aux services d’un comptable-fiscaliste, les deux parties signent ensemble la lettre de mission déterminant la nature de leur collaboration. Pour être conforme à la législation en vigueur, celle-ci doit contenir certaines clauses mentionnant les droits et devoirs de chaque partie, les modalités de paiement et la durée du partenariat ou le délai de la mission. Aussi, tout comptable-fiscaliste est tenu, quand on lui demande de fournir des informations sur son activité, ses compétences en la matière, ses tarifs horaires ou autres si besoin est. Il est également tenu de respecter la confidentialité de ses missions et ne peut pas offrir ses services gratuitement. Une première consultation gratuite est cependant possible.