loi pinel

Une nouvelle loi de défiscalisation qui a remplacé la loi Duflot depuis le 1er septembre 2014, la loi pinel présente bien plus d’avantages pour les contribuables français désirant s’investir dans l’immobilier neuf. Découvrez ce qu’est exactement le dispositif pinel avec les différents bénéfices dont vous pourrez en profiter.

Mieux comprendre le dispositif d’investissement Pinel

Si le dispositif Duflot s’appliquait particulièrement aux logements acquis jusqu’au 31 aout 2014, le dispositif Pinel s’avère bien plus avantageux en matière de réduction d’impôts sur l’acquisition de logement neuf. Lancée par le gouvernement depuis cette année 2018, la loi pinel permet de bénéficier d’une réduction d’impôt s’étalant sur une période pouvant aller jusqu’à 12 ans. Principalement, ce dispositif d’investissement présente d’importants avantages fiscaux pour les contribuables français. Il permet également de profiter d’autres avantages, comme la possibilité de louer à sa famille de manière plus flexible, la garantie décennale dommages-ouvrage ou encore la constitution facilitée d’un patrimoine immobilier. Notons toutefois que l’objectif principal de ce dispositif est d’encourager la construction d’immeuble d’habitation dans des zones géographiques qualifiées de tendues.

Les avantages du dispositif Pinel : la défiscalisation

L’un des plus grands bénéfices dont les contribuables français peuvent profiter avec le dispositif Pinel est la défiscalisation. En investissant dans la construction d’un immeuble destiné à la location au sein des zones qualifiées par le dispositif, les contribuables bénéficient d’une réduction d’impôts. Cette réduction varie en fonction du montant de l’investissement et de la durée de location :

  • 12 % de réduction sur une période de location de 6 ans
  • 18 % de réduction sur une période de location de 9 ans
  • 21 % de réduction sur une période de location de 12 ans

Mais encore, avec la loi Pinel, il est possible de cumuler les avantages fiscaux, comme avec ceux de la loi Malraux, de la loi Scellier ou encore de la loi Outremer. Ainsi, le dispositif permet de réaliser des économies d’impôts et rend plus facile la constitution d’un patrimoine immobilier sans apport important. En effet, avec le dispositif pinel, le contribuable ne règle de 20 % du prix du bien lors de l’acquisition. Le reste sera payé par les loyers, et ce, à hauteur de 60 %. Par le biais des réductions d’impôts, le reliquat à hauteur de 20 % est ainsi acquitté par l’Etat.

Un investissement pour un meilleur avenir financier

Avec l’acquisition d’un bien immobilier, suivant le dispositif pinel, le contribuable peut non seulement bénéficier d’une réduction d’impôts considérable, mais aussi d’un complément de revenu significatif permettant d’assurer convenablement sa retraite. En effet, les réductions d’impôts permettent de se constituer une importante économie chaque année, durant la période convenue pour la mise en location. Mais encore, il s’avère être une solution idéale pour percevoir un revenu complémentaire au cours de sa retraite. Même si le dispositif ne s’applique plus à votre bien immobilier après quelques années, il est toujours possible de le mettre en location et percevoir ainsi un revenu locatif régulier. Si vous avez souscrit à une assurance décès lors de l’acquisition, avec le dispositif pinel, votre conjoint recevra un capital en complément de la pension de réversion en cas de décès.