Annonces légales : y a-t-il un bénéfice réel au dépôt virtuel

Acte comptable et formalité administrative quotidienne, le dépôt d’annonce légale s’avère coûteux et chronophage. Création, transmission, transfert,  dissolution et liquidation d’entreprise, ou encore de modification de statut : est-il vraiment possible d’économiser des ressources et du temps en se mettant à la page virtuelle ?

Une démarche compétitive et gagnante

Dans la mesure où le digital (technologie web, tablette et mobile) automatise et simplifie les démarches, pourquoi ne pas se pencher sur la question du dépôt en ligne, et s’en tenir à un mode opératoire administratif archaïque et dépassé ? C’est pour répondre à cette problématique d’allègement de la gestion des procédures lourdes et / ou  répétitives que certains prestataires ont cherché à obtenir des habilitations à publier en ligne  de façon officielle et attestée, et qu’il est aujourd’hui possible de passer par ce type de plateforme pour déposer son annonce plus vite et plus simplement , tout en bénéficiant de conditions financières avantageuses, d’une méthodologie de dépôt performante, et d’une garantie de parution certifiée.

Le dépôt en ligne, mode d’emploi

Quelque soit le jour et l’heure les plateformes de dépôt en ligne ont le premier avantage d’être disponible pendant et hors les heures de bureau, la procédure est simple, intuitive et accompagnée. Première étape : on remplit pas à pas un formulaire, aiguillé au besoin par une aide contextuelle. Seconde étape : on prend connaissance d’une annonce mise en page de façon la plus synthétique possible (optimisation budgétaire oblige !), et on la relit de façon à en corriger les éventuelles erreurs. Troisième étape : on valide l’annonce et le devis qui lui est assorti. Quatrième étape : on règle son addition, toujours en ligne, et de façon sécurisé. Dernière étape : on récupère à la fois sa facture, et son attestation de parution certifiée conforme, et on se dit qu’on a bien fait de changer de façon de procéder…